Se connecter

S'inscrire

Le FacLab, un dispositif ouvert défini par la pratique de ses publics?

Réalisé dans le cadre d’un travail de recherches de fin de deuxième cycle d’études à l’IEP de Toulouse ce mémoire porte sur les modes de fonctionnement et d’animation du FacLab.

 

L’enjeu particulier de cette étude, réalisée entre février et août 2015, est de comprendre comment peut se déployer un « culture participante » fondée sur des notions d’accès, d’appropriation, de modification, de diffusion ou encore de décloisonnement, dans un espace universitaire public. Quelles sont les conditions (matérielles, politiques, sociologiques) qui en permettent l’existence? Comment est animé un lieu qui défend le développement d’une communauté active et autonome en son sein?

« Le projet qui sous tend l’activité du FacLab est celui d’une expérimentation des formes de l’intelligence collective, un modèle dans lequel les individus interagissent librement à des fins communes. Les conditions d’accès au FacLab qui conjuguent indépendance et responsabilité visent à alimenter ces dynamiques au sein d’une communauté de contributeurs. Le rapport au public apparaît toujours en tension, entre distance et intervention pour une équipe salariée qui cherchent à développer une autonomie des publics au sein de la structure. On pourra alors se demander comment les publics réagissent à ce dispositif original et de quelles façons ils s’en emparent. Par exemple, quels facteurs peuvent expliquer une plus ou moins grande appropriation par les individus? Il sera également nécessaire de s’interroger sur les politiques mises en place par l’équipe du FacLab à ces fins et sur les difficultés rencontrées. Enfin nous nous demanderons comment l’expérience du FacLab peut préfigurer des formes de dispositifs publics non programmés, animés et organisés par les personnes qui le fréquentent. »   

Lire ce mémoire.

 


Le FacLab, un dispositif ouvert défini par la pratique de ses publics?

Réalisé par , mise en ligne le 11 janvier 2016 - Dernière modification : 12 janvier 2016

Documenter