Se connecter

S'inscrire

Chiffrage de texte suivant le « code de Jules Verne »

La méthode de cryptographie utilisée est celles des « Les grilles tournantes du colonel Fleissner » qui a été illustrée dans le roman de Jules Verne Mathias Sandorf. J’ai découvert cette méthode sur le site http://www.bibmath.net/crypto/ qui en détaille aussi beau coup d’autres. L’avantage de la méthode est de pouvoir écrire directement à la main sur du papier ce que l’on désire crypter, sans saisie dans une machine (mécanique ou électronique). Face à une capacité de cryptanalyse quasi nulle, c’est suffisant.


1 - La tirage de dés et le prototype papier

La méthode de cryptographie utilisée est celles des « Les grilles tournantes du colonel Fleissner« . Si vous avez lu l’article détaillant le lien, vous saurez qu’il y a pour chaque trous quatre positions possibles (après chaque rotation d’un quart de tour). Donc pour une grille de 10 x 10, il s’agit de tirer au dé 25 fois pour savoir dans quel cadran vous allez faire le trou (moment ludique n°1 : les jets de dés). C’est curieux, car on se rend compte que le « purement aléatoire » n’est pas très satisfaisant visuellement et que du coup soit on modifie un peu, soit on fait plusieurs tirages et on prend au final la grille qui nous plait.

On a alors terminé cette première séance en réalisant un prototype en papier de la grille (c’est pas très joli mais ça marche tout aussi bien qu’après une découpe laser). L’avantage du prototype papier et que l’on se rend compte de l’intérêt de faire une grille à un format inférieur à A4 (ex: 19 cm x 19 cm) car il est bien utile de repérer le positionnement de la grille en marquant la position de ses 4 coins extérieurs (voir les photos en fin de projet).


2 - Préparation du fichier

Pour pouvoir travailler aussi bien sur la Trotec que sur la Laser Script, le fichier a été réalisé sous Inkscape. Puis oh malheur ! les traits de découpe (fin et rouge) étant interprétés comme du gravage par le logiciel de la Trotec, il a fallu recommencer les cercles avec le logiciel CorelDRAW qui est installé devant la machine (et bloque donc son accès).

Fichier final sous Inkscape : dessin-10-code3-cadre-finFichier source Inkscape

Fichier final sous Corel Draw : dessin-10-code3-cadre-finFichier source CorelDRAW

Bon il ne faut pas oublier d’avoir ses petits fichiers de test pour vérifier que les paramètres de l’imprimante sont ok…


3 - Jouer avec le résultat

Après avoir réaliser son disque on peut discuter avec les autres membres du lieu, et leur faire écrire leur message secret.

Voici un texte codé avec cette grille, et si vos capacités de cryptanalyse sont quasi nulles, ça semblera suffisamment indéchiffrable… (remarquez les encoches marquées aux 4 coins pour pouvoir repérer la grille).

20151014_162811

Mais lorsqu’on met la grille dessus, c’est assez clair. Les 25 premières lettres sont : MERCIAUFACLAB POURLAVISIT

20151014_162908

 


Chiffrage de texte suivant le « code de Jules Verne »

Réalisé par , mise en ligne le 14 octobre 2015 - Dernière modification : 14 octobre 2015

Ce projet a été réalisé sous licence CC BY
Documenter