Se connecter

S'inscrire

Impression d’une pièce de stylo

Reconstitution du corps arrière d’un stylo plume.

 

L’objectif recherché était de fabriquer une réplique de la partie arrière d’un stylo « Pilot », qui s’étant fendue, ne pouvait plus être vissée sur la partie avant, rendant le stylo inutilisable.

Compte tenu de la relative rareté du modèle concerné, l’intérêt de ce wiki tient avant tout dans les enseignements que l’on peut tirer de cet exercice.

Les trois principaux enseignements sont les suivants :

  1. Il a été effectivement possible de réaliser un pas de vis dont le diamètre est d’1cm environ pour un pas de l’ordre du millimètre et une épaisseur de 0,3 mm. La pièce a été réalisée en PLA, et le pas de vis fonctionne parfaitement après nettoyage (mais a probablement une usure plus rapide que l’original).
  2. Le tube a été imprimé verticalement. Du fait de son étroitesse, on a constaté un retrait de l’ordre de 10% à l’impression => c’est à dire que là ou le passage de sortie du bouton pressoir était de 7,5 mm, il a fallu, empiriquement, modéliser un passage de 8,3 mm pour obtenir dans la réalité 7,5 mm.
  • L’impression a été faite sur une Ultimaker 2. A l’expérience, l’usage de la qualité normale par défaut de Cura a été concluant, alors que les essais en qualité haute se sont révélés inutilisables.

=> Ce qui pourrait sembler paradoxal s’explique sans doute par le fait qu’en qualité haute l’augmentation du nombre de couches multiplie les intersections entre le filet du pas de vis et les plans d’impression. Or, quand on passe d’une couche d’impression à l’autre, on constate de légères surcharges de matière qu’il faut ensuite enlever pour permettre le fonctionnement fluide du pas de vis (du fait que la profondeur et la hauteur du pas sont très faibles, la moindre aspérité bloque la rotation). En qualité normale, le « nettoyage » avec la pointe d’un cutter est rapide. En qualité haute, ça devient quasi impossible…

 pilot entier recadré

 

pilot plume recadrée

 

pilot8 corp interne

Les principales difficultés

Elles ont été rencontrées dans la phase de modélisation et plus précisément :

  • la prise d’empreintes de l’intérieur du capuchon original, sans le détruire
  • trouver le bon coefficient correcteur compte tenu du phénomène de retrait décrit ci-dessus

La modélisation

La modélisation a été réalisée avec Blender, qui permet de modéliser assez facilement des pas de vis ainsi que les raccords des différentes surfaces constituant le capuchon :

  • surface externe en forme de cône
  • surface interne cylindrique support du pas de vis
  • surface interne cylindrique support du mécanisme de glissières pour le bouton poussoir


 

vue de dessus

vue de dessus

vue de face

vue de face


Impression d’une pièce de stylo

Réalisé par , mise en ligne le 29 avril 2015 - Dernière modification : 29 avril 2015

Ce projet a été réalisé sous licence CC BY
Documenter