Se connecter

S'inscrire

Le procédé de sublimation

Derrière ce mot un peu pompeux se cache, me dit-on, un terme technique qui signifie « recueillir des particules volatiles au moyen de la chaleur ».

On est bien avancés, hein…

En s’inspirant d’un petit tutoriel instructable pour faire des circuits imprimés à l’aide d’une imprimante laser et d’un fer à repassé… J’ai décidé de revenir vers notre bonne vieille presse, qu’on nommait jusqu’alors de façon fort restrictive, « Presse à t-shirt »… Du fait de sa quasi exclusive, mais très efficace, collaboration avec notre découpe vinyle… Bref. Une presse à chaud, c’est mieux qu’un fer à repasser. On doit pouvoir en sublimer des trucs avec ça…


1 - Matériel necessaire

2014-11-24 18.56.02

Pour réaliser une sublimation (je me retiens à chaque fois d’y mettre une majuscule tellement ça fait Sublime) il faut donc :

  • Du papier photo, ou en tout cas du papier glacé. En fait d’après Instructable, du papier glossy du dernier magazine people (qui retrouve là une inespérée utilité), ça fonctionne. Donc du papier brillant, n’importe lequel, mais de ce que nous avons pu tester, plus il est de mauvaise qualité, moins la couleur adhère dessus, et mieux ça marche.
  • Un imprimante laser couleur (ou noir, ça marche, le tout c’est qu’elle soit laser, car les imprimantes laser impriment justement déjà avec un procédé de Sublimation).
  • Une paire de ciseaux (pour couper le papier…)
  • Un support sur lequel sublimer (ici des petites planches de contreplaqué de peuplier de 5mm, qui ont l’avantage de pouvoir être poncées, comme ça quand on fait des tests, on détruit pas du consommable pour rien
  • Une presse à chaud. Un fer à repassé à priori, ça fonctionne, mais c’est moins efficace.

2 - Mettre la presse à chauffer

Etape importante si il en est… penser à mettre à chauffer la presse. Inutile de passer à la suite tant qu’elle 2014-11-24 19.07.53n’est pas à une température correcte. La notre monte jusqu’à 200°C (450°F) et c’est donc à cette température que nous allons la faire monter.

Des tests rapides (quoique manquant un peu de rigueur scientifique) que nous avons commencé à faire, plus c’est chaud, mieux ça fonctionne.


3 - Imprimer le motif

Avec un ordinateur quelconque imprimer un motif quelconque. Attention, le motif s’appliquera à la surface « Sublimée » avec un effet de miroir. Du coup, si vous avez du texte dans votre motif… pensez à le passe en miroir horizontal avec le logiciel de retouche d’image de votre choix (paint le fait très bien, par exemple).

faclab_logo_vecto_bleufaclab_logo_vecto_bleu_2


4 - Disposer le motif sur le support à sublimer

On doit se retrouver, à ce stade, avec une feuille fraîchement imprimée (si l’impression n’est pas fraîche le rendu sera très mauvais) d’un motif d’un côté, un support à sublimer de l’autre et une presse bien chaude qui n’attends qu’à être alimentée… Il s’agit maintenant d’opérer une rotation à 180° du motif… pour le retourner, face contre le support (ici ma plaque de bois).

2014-11-24 19.26.002014-11-24 19.26.20

 

 


5 - Presser !

On a donc le motif (inversé) appliqué face contre le support, que l’on va simplement positionner dans la presse… Et fermer cette dernière, puis enclencher une minuterie de 40 à 90 secondes.

2014-11-24 19.08.35

Un fois la presse relâchée, sortir le support  (avec précaution, là c’est du bois, c’est déjà super chaud… On a fait des tests sur de l’aluminium… A ne pas prendre avec les doigts !!) et retirer la feuille de motif… Et apprécier le résultat (si, si, appréciez je vous dis !) :

2014-11-24 19.28.282014-11-24 19.28.33


6 - A vos tests...

Voila la technique générale… maintenant il s’agit de tester (avec précision, tant qu’à faire) les différents paramètres qui entrent en compte :

La qualité du papier influt-elle ? Quel est le meilleur papier ? Qu’est ce qui fait un bon support à Sublimer ? Quelle est la température idéale (plus c’est chaud, mieux c’est, c’est vague, un peu, quand même) ?Y a-t-il des techniques pour presser qui soient plus efficace ?

Par exemple, nous avons testé de presser par tranches successives de 20 secondes (Presse-20sec-relâcher la presse-Presse-20sec… et ainsi de suite) ce qui améliore légèrement le rendu final…

Donc à vos tests et à vous de jouer ! N’hésitez pas à venir compléter ce tuto de vos expérimentations !


Le procédé de sublimation

Réalisé par , mise en ligne le 25 novembre 2014 - Dernière modification : 25 novembre 2014

Ressources externes référencées :

Documenter