Florence, bricoleuse, curieuse et tisseuse de lien

Bonjour,

Je m’appelle Florence, je vis dans l’agglomération grenobloise avec mon mari et mes enfants. J’ai fait comme formation initiale un DEA en droit privé, puis je me suis réorientée vers le professorat des écoles car je voulais un métier plus concret, polyvalent, dynamique et au service du public. Avec les jeunes élèves, j’ai voulu limiter les exercices trop théoriques afin de coller au plus près aux centres d’intérêts des enfants et les inciter à actifs dans leur apprentissage. J’ai donc commencé à bricoler pour leur proposer du matériel ( de type Montessori mais aussi avec beaucoup d’autres inspirations plus coopératives comme le mouvement Freinet). Je me suis rendue compte que si j’avais beaucoup de plaisir à concevoir et à mettre en œuvre des procédés au service de la découverte et de l’autonomisation, le cadre assez rigide de l’école me convenait moins et je me suis progressivement que je devais chercher des idées de nouveau travail

Maman de trois enfants, j’ai été « parent au foyer », et plusieurs années active dans des associations de soutien à la parentalité. J’ai ainsi participé à l’organisation de différents évènements (conférence, tables rondes, ateliers de portage physiologique des bébés et bambins) avec le projet de transmettre des informations aux jeunes parents pour qu’ils se sentent soutenus et puissent faire leurs choix de façon la plus éclairée possible.

Parallèlement, j’aime depuis toujours l’informatique et la technologie, j’ai grandi en même temps que les débuts de l’informatique grand public (avec notamment le MO5 et son stockage sur cassette audio) et mon intérêt de petite fille ne m’a jamais vraiment quitté. Occasionnellement, je suis bénévole dans l’association Planète Sciences AURA en particulier pour l’animation d’ateliers micro-fusées et la coupe de robotique junior. Grâce à cette association, et également au parcours Fabrication numérique (Sur la plateforme FUN MOOC), j’ai pu m’initier il y a déjà quelques années à Arduino et à l’électronique.

Un enfant devant un ordinateur, en 1984
Dix ans environ et le début d’une Grande passion, Centre Mondial de l’informatique à Paris, il me semble

Il y a deux ou trois ans, ayant toujours le souhait d’une reconversion, j’avais donc d’abord envisagé de reprendre des études de développeuse, car j’aimais la logique et la résolution de problèmes. Mais j’apprécie aussi beaucoup des choses très différentes comme le travail manuel, la maintenance matérielle, l’organisation d’événements et la communication autour. Le désir d’aider à transmettre des connaissances, de faire du lien entre les personnes, est toujours également bien présent chez moi.  

La chance (ou le destin, appelons ça comme on veut) sont venus me donner un petit coup de pouce. Courant 2021, le cadeau d’une imprimante 3D en kit est arrivée à la maison et nous a permis, à moi et à toute la famille d’apprendre concrètement à utiliser et entretenir cette machine qui nous a très vite passionnés. Et l’hiver dernier, le CCSTI de la Casemate à Grenoble m’a donné l’opportunité de venir dans son fabLab et de m’initier aux différentes machines ainsi qu’aux logiciels de conception comme Inkscape, Fusion 360 ou PE Design pour la broderie. J’ai là-bas eu le coup de foudre pour les machines du fabLab, leurs possibilités créatives, mais aussi et surtout pour l’esprit de coopération et d’échange qui règne dans ce type de lieu.

Ayant appris qu’il existait un diplôme d’université pour animer et gérer un fablab, j’ai contacté Pierre le responsable de la formation et j’ai finalement décidé de naviguer ce semestre entre Grenoble et la FacLab de Gennevilliers. Parallèlement à mon stage et mon travail personnel, je rejoins environ une semaine par mois mes camarades de promo Michaël, Perrine, Bouchra et Hector pour des journées en présentiel. Je cultive ainsi le projet de m’engager professionnellement dans la facilitation ainsi que l’animation de tiers lieux et de communautés autour du faire.  

Ce blog est un carnet de notes de la formation qui nous permettra de documenter nos projets et les partager aux personnes intéressées. Bonne découverte !

En images, pour compléter ma présentation, mes quelques petits projets personnels « maker » de 2022